DCC : minutes d’un module maudit

This is a rare blog post in French about the module I’m writing for the French edition of Dungeon Crawl Classics. Go pester Joseph if you’d like to explore the moon in English.

Non, le module DCC français n’est pas un sort d’illusion majeure. Il est réel, même s’il n’existe encore que partiellement dans ma tête et dans celle de Mika. On avait plein de temps, et puis la progression s’est avérée difficile cette année pour des raisons personnelles, organisationnelles et de santé. Sans parler de la fin du monde qui nous est tombée dessus.

En un mot, j’assume l’entière responsabilité de ce retard. N’hésitez pas à m’insulter dans les commentaires.

Je tiens quand même à rassurer les fans et les contributeurs : on avance, même si pas très vite. Laissez-moi déjà vous montrer la page titre que Mika nous a concoctée. Une partie des PNJ du scénario y est représentée.

A la conquête de l'astre nocturne
🎶​ Les sélénites sont les hôtes de cieux… ​🎶​

A la conquête de l’astre nocturne est un bac à sable qui se déroule sur la lune. Alors oui, les fans hardcore de Dungeon Crawl Classics savent que le monde d’Aereth a trois lunes. A condition toutefois que les joueurs aient joué Moon Slaves of the Cannibal Kingdoms parce que sinon, eh bien ça dépend des juges (MJ), et des modules que vous avez déjà joués, non ?

Vous imaginez bien que cette balade lunaire ne sera pas juste une cueillette de champignons (même s’il y en a). Le module a une forte composante catastrophico-temporelle. Disons juste qu’avoir plus d’une lune dans votre univers de campagne sera un plus si votre équipe se débrouille mal…

Pour le reste, on a essayé de rester dans la tradition du jeu. Un module DCC français se doit de faire référence à la fantasy pré-tolkienienne de notre beau pays hexagonal. En l’absence d’un appendice N francophone, j’ai pêché dans Méliès et Ayroles/Masbou, sans bien entendu oublier un certain Savinien II…

État des travaux

Mika a produit plus de la moitié des illustrations, y compris une couverture de toute beauté. Il aura fini bien avant moi, c’est sûr.

De mon côté, j’ai un synopsis et des plans griffonnés, ainsi que tous les lieux esquissés dans le texte. Toute la première partie est déjà écrite (25% du volume de texte). Le module comportera aussi un nouveau patron pour les personnages magiciens. Celui-ci reste à détailler mais je me connais, ça devrait pas me prendre bien longtemps d’écrire les sorts et les mutations que ça implique. J’ai déjà trop d’idées sur le thème de la ░▒░▓░░▒▒▓▒▓░ et du ▒▓▓░░▒░▒░.

Oups, on dirait que la censure cosmique m’empêche de trop en divulguer sur la ▒▓░▒░▓░░▒ du ▓░░▒▒▓. Désolé. Avec un peu de chance cette image ne sera pas trop pixelisée par les hackerbots de mon éditeur :

Une énorme feuille de papier avec les brouillons des cartes du module
Les cartes du module DCC VF seront bien plus jolies que les miennes !

Bref, ça avance, même si pas très vite. J’ai promis à Emmanuel d’Akiléos (donc l’éditeur de la VF Dungeon Crawl Classics , cet homme a la patience d’un saint !) de lui envoyer le premier jet début décembre.

Merci de votre patience. J’y retourne !

4 thoughts on “DCC : minutes d’un module maudit

  1. Oui, bon courage ! Et puis, ce n’est pas. comme si l’on manquait de scenarii DCC/MCC. Autant prendre le temps et réussir votre entrée en la matière. Après l’excellent démarrage du projet KNOCK, on croit en vous 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *